Monday , August 1 2022

Affaire Jovenel Moïse : le doyen Bernard Saint-Vil refuse la demande de prorogation du juge d’instruction

Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me. Bernard Saint-Vil a refusé la demande de prorogation faite par le juge d’instruction Garry Orélien, en charge de l’enquête judiciaire autour du dossier de l’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse.

Après une correspondance envoyée au cabinet du juge Garry Orélien ce mardi 18 janvier 2022, le doyen du TPI de Port-au-Prince, Me. Bernard Saint-Vil a confirmé avoir accordé une fin de non-recevoir à une demande de prorogation du juge Orélien chargé de l’instruction du dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse.

Dans une requête qu’il avait adressée au doyen en date du 11 janvier 2021 dernier, le juge Garry Orélien avait demandé une prorogation du délai considérable, soit un prolongement du délai de trois mois qui lui a été accordé.

« Par ces motifs, le Doyen, conformément aux dispositions de l’article 97 du décret du 22 août 1995 relatif à l’organisation du pouvoir judiciaire, dit qu’il ne peut pas faire droit à la demande de prorogation de délai produite par le Magistrat Instructeur Garry Orélien, Ordonne en conséquence que la présente ordonnance lui soit communiquée pour être par lui fait ce que de droit », a écrit Bernard Saint-Vil dans l’ordonnance adressé à Garry Orélien.

« Du 23 août, date à laquelle le dossier a été confié au juge Garry Orélien à nos jours, cela fait plus de 6 mois, et si on venait à prolonger ce délai le dossier risquerait de dépasser le délai raisonnable entre les mains du juge alors des gens croupissent en prison », a déclaré le doyen du tribunal de première instance de Port-Au- Prince à la presse s’appuyant sur le fait que ce dossier représente l’image même de justice du pays pour justifier la rigueur de sa décision.

Bernard Saint-Vil a donc demandé au juge Garry Orélien de tirer les conclusions que de droit.

Rappelons que selon un rapport du RNDDH, le juge Garry Orélien aurait reçu 2 millions de gourdes pour lever l’interdiction de départ d’une personnalité accusé dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Check Also

Nigeria-Twitter : les internautes de retour après 7 mois de suspension

Les internautes nigérians étaient de retour sur Twitter jeudi et commentaient en masse la fin …

Leave a Reply

Your email address will not be published.