Affaire Peguy Siméon: 4 policiers en isolement, 3 autres frappés de mesures conservatoires, Léon Charles fait le point

Le Directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti, Léon Charles, a fait le point sur le dossier de Peguy Siméon, mort suite à l’intervention brutale d’agents de la PNH à Ouanaminthe, dans le Nord-Est du pays samedi 8 mai 2021.

Après le scandale provoqué par le décès du citoyen Peguy Siméon mort à l’hôpital peu après avoir été jeté du haut d’un autobus et malmené par des agents de la police nationale à Ouanaminthe le samedi 8 mai 2021, la direction générale de la police nationale s’est finalement décidée à se prononcer sur cet incident qu’elle  juge « malheureux ».

En effet dans une vidéo préenregistrée postée sur le compte instagram de la PNH qui compte près de 19 000 abonnés, ce jeudi 13 mai 2021, Léon Charles est revenu sur l’incident, qu’il qualifie de « regrettable ».

Dans son intervention qui a duré moins de trois minutes, le chef de la PNH a expliqué que l’incident est survenu le samedi 8 mai 2021 à Ouanaminthe, après que des pèlerins qui se rendaient à Saint-Raphaël ont fait appel à la police pour forcer un jeune homme à descendre du toit de l’un des bus à bord du quel ils se trouvaient.

Léon Charles raconte que par la suite une patrouille composée de policiers de I’UDMO et de policiers administratifs est intervenue  pour forcer Peguy Siméon à descendre et l’incident s’est produit, comme en témoigne une courte vidéo devenue virale sur les réseau sociaux en début de semaine.

Selon le DG a.i. de la PNH, la division de l’inspection générale du Nord a déjà été saisie du dossier. Quatre des policiers impliqués dans la mort de Peguy Siméon ont été placés en isolement et des mesures conservatoires ont été prises contre trois autres. Le dossier sera transféré, dit-il, par devant le Commissaire de Gouvernement de la juridiction en question pour les suites judiciaires.

Des sanctions administratives seront prises contre ces policiers, annonce Léon Charles.

Par ailleurs, le patron de la PNH a déploré, au nom de l’Inspection Générale de la PNH, de tels agissements qui ternissent l’image de l’institution policière.
« Ces comportements indignes ne font pas honneur à l’institution dont le respect des droits humains constitue un principe fondamental devant guider le policier dans ses fonctions », a déclaré Léon Charles qui a également envoyé ses sympathie à la famille de Peguy Siméon.

« La PNH est prête à défendre les policiers victimes dans l’exercice de leur fonction mais elle sanctionnera tous policiers ayant commis de tels actes non conformes à la loi », a-t-il conclu.

Check Also

Woodly Ethéart « Sonson La Familia » arrêté en République dominicaine

Woodly Ethéart « Sonson La Familia » aurait été arrêté ce dimanche en République dominicaine …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *